Faire plus avec moins

 

Les nouvelles applications liées à l’électronique ont entraîné le triplement du type de métaux utilisés avec le développement de métaux avec le cuivre par exemple qui a déjà atteint son « pic de Hubbert ». D’aucuns prédisent le développement de 80 milliards d’objets connectés d’ici 2020[1] mais auront nous assez de matières premières pour les produire ? Cet épuisement des réserves impacte également les matériaux de construction et en particulier le sable de qualité pour la fabrication du béton, qui devient rare. On ne peut plus développer un imaginaire d’applications, d’objets et de biens en considérant que les ressources sont infinies sur notre planète.

Lire la suite...