Entretien avec Pascal Pizelle, CEO de l’entreprise IXIADE, nouveau partenaire d’Ideas Laboratory®

Catégorie :La vie du lab'

Ixiade est le dernier partenaire à prendre place dans l‘écosystème d’Ideas Laboratory. Entreprise grenobloise spécialisée en innovation par les usages, Ixiade accompagnera la structuration du projet InfraMob (infrastructures et mobilités), dans la thématique Nouvelles Mobilités. Ce sera aussi l’occasion de travailler sur de nouveaux terrains d’expérimentations et de faire connaître les expertises d’Ixiade à l’ensemble des partenaires d’Ideas Laboratory. Entretien avec le CEO, Pascal Pizelle.

IXIADE en quelques mots

Ixiade est une entreprise privée grenobloise de
10 personnes créée en 1999, spécialisée dans le management de projets d’innovation centrés sur les usages. Elle intervient sur trois grands axes : l’accompagnement en stratégie d’innovation, les études d’usages (acceptabilité de l’innovation, design et ergonomie)  ainsi que le design de services et d’interfaces. Une petite partie du chiffre d’affaire provient également de la formation sur. Par exemple, sur l’identification des besoins latents et les techniques d’interviews.

En 2018, Ixiade ajoutera une corde à son arc en commercialisant des services industrialisés en méthode d’innovation. «On espère faire du volume pour mettre en place un relais de croissance et rendre une partie de nos services plus accessibles, car actuellement notre ticket d’entrée est d’environ 35 000 euros. » – Pascal Pizelle, CEO d’Ixiade.

Investir dans la R&D des émotions

« Nos client sont essentiellement issus des mondes industriels, médicaux, agroalimentaires et de l’énergie (CEA, Schneider Electric, KP1, Valrhona, Adonis, Evéon, Lafarge, etc). Nous n’avons pas de spécialité thématique mais plutôt une spécialité de méthode. En effet, nous avons investi dans la R&D sur la prospective des usages et l’acceptabilité d’un changement. Notre spécificité se situe sur le rôle des émotions dans la désirabilité d’une innovation ».

La success story Nooz

Nooz est une véritable success story dont Ixiade a été acteur sur la totalité du processus, de l’idéation jusqu’à la commercialisation du produit. Il s’agit de lunettes d’un nouveau genre pour personnes presbytes. Elles s’arrachent à des millions d’exemplaires à travers le monde.

«Les presbytes font souvent un déni de leur pathologie. Ils ont peur de porter des lunettes car cela les renvoient au temps qui passe, à leur vieillissement. C’est en prenant en compte cette peur que nous nous sommes orientés vers un produit très « fashion et funny ». Nous avons travaillé deux ans avant de sortir Nooz, sur lequel nous avons déposé deux brevets. Ce sont des lunettes sans tige mais qui tiennent sur 90% des nez. Au niveau de l’usage il fallait engendrer un sentiment de confort et faire oublier le produit. Nous n’aurions pas réussi cette prouesse sans une connaissance approfondie du champ émotionnel des usagers lors de nos nombreux tests réalisés en amont de la phase de prototypage.”

Et ça cartonne ! Créée en 2016, l’entreprise Nooz a atteint en une année le chiffre d’affaire prévu sur trois ans. Et cerise sur le gâteau, ces lunettes sont de fabrication française et vendues au prix de 20 euros.

Ixiade travaillera sur le projet InfraMob, dans la thématique Nouvelles Mobilités d’Ideas Laboratory

Au sein d’Ideas Laboratory, Ixiade est partenaire du projet InfraMob. «Notre objectif est de mobiliser un maximum de partenaires, et d’accéder à de nouveaux terrains d’expérimentation et au réseau d’entreprises d’Ideas Laboratory. Notre première action sera de démarrer Inframob, en collaboration avec le chef de projet Étienne Gaudin du Groupe Bouygues (Colas). Au cours des deux premières réunions de structuration, nous  allons essayer de comprendre quels sont les intérêts des partenaires afin de leur proposer une démarche et identifier les zones de forte incertitude pour préciser le sujet.»

Merci à Pascal pour son temps et bienvenue à toute l’équipe d’Ixiade! 


Pascal Pizelle est ingénieur et économiste. Il est passé en 20 ans des sciences dures aux sciences molles et a commencé à s’intéresser aux usages dans les années 1990. Au cours de sa carrière, il a travaillé au  sein de plusieurs entreprises telles que le CEA, Merlin Gérin, Schneider Electric et il a créé Ixiade.

 

FacebookTwitterLinkedIn

Ecrire une réponse ou commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *