Une slate qui numérise les notes, les croquis et les dessins sur papier, en temps réel.

 

Contexte

L’histoire d’ISKN commence en 2010, à Ideas Laboratory, où se rencontrent ses trois futurs fondateurs : Tristan Hautson, Jean-Luc Vallejo et Timothée Jobert.

Tirant partie de la complémentarité de leurs compétences – ingénie­rie, marketing et expérience utilisateur –, ils imaginent ensemble divers moyens d’utiliser des objets du quotidien pour interagir naturellement avec le monde du numérique.

C’est en 2013 que cette rencontre fait naître un concept d’ardoise numérique (slate). Baptisée Isketchnote, elle donne une existence numérique aux créations sur papier. Autrement dit, la slate permet de profiter des avantages du numérique comme la sauvegarde et la mise en ligne, tout en préservant le confort de l’écriture avec un stylo ou un crayon.         

Le projet a été prototypé, notamment grâce aux technologies du CEA et à la campagne de financement participatif sur Kickstarter qui a été favorisée par Ideas Laboratory et l’Atelier Arts Sciences.

Créée en 2014, la startup ISKN a lancée en octobre 2015 sa première application Imagink, qui a déjà séduit 15 000 utilisateurs !

 

« Le fait d’autoriser et de faciliter des rencontres entre des gens qui n’étaient pas prévues et leur permettre de réfléchir ensemble, permet la création de projet ‘hors cadre’ tout comme ISKN. »
Timothée Jobert, co-fondateur d’ISKN

 

Chiffres clés

  • 2395 contributeurs ont engagés 346 127 $ pour soutenir le projet
  • 20 brevets déposés

 

Partenaires du projet

Le CEA, l’Atelier Arts Sciences ainsi que l’ensemble des partenaires d’Ideas Laboratoy en 2013 et 2014 qui ont aidé au démarrage du projet et à l’achat des premières slates.

 

Impact marché/résultats

  •  1 start-up créée en février 2014, élu BEST of CES 2015 by Disney
  • 18 employés embauchés en 1 an
  • 20 brevets déposés
  • 15 000 ardoises vendues