Un habitat 100% autonome en énergie, déconnecté des fluides (eau et électricité) et mobile (montable et démontable).

Contexte

Suite au succès de « La marche de l’Empereur », Luc Jacquet souhaitait réaliser un démonstrateur « Tempetarium de Glaces 2048 » afin de sensibiliser les enfants d’aujourd’hui à la préservation de l’Antarctique. Ce projet, freiné par les contraintes techniques inhérentes, a toutefois vue naître la réflexion sur les concepts de l’autonomie et du nomadisme. Dès 2012, un premier démonstrateur, Zest 813, a également permit de nourrir la recherche liée aux infrastructures autonomes. Il a été inauguré à Ambérieu-en-Buget en août 2014.

Mobile et autonome en énergies solaire et éolienne, ZEST est également conçu pour recycler les eaux usés. Ce bâtiment en phase avec le développement durable et la volonté de lutter contre le réchauffement climatique est également à l’origine du démarrage d’un projet chez BOUYGUES : ABC (Autonomous Building for Citizens).

 

« Si tu veux construire un bateau, ne rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres, pour expliquer chaque détail, pour leur dire où trouver chaque chose… Si tu veux construire un bateau, fais naître dans le cœur de tes hommes et femmes le désir de la mer… »
Antoine de Saint-Exupéry, cité par Jean-Pierre Brunet, co-créateur du projet Zest

 

Chiffres clés

  • 100m2 de panneaux photovoltaïque
  • production énergétique 1,5 fois supérieure à la consommation du bâtiment

 

Partenaires du projet

Groupe Brunet, Bouygues, CEA, EDF et Renault

 

Impact marché/résultats

  • 1 prototype (fixe) inauguré à Ambérieu-en-Bugey (01) en 2014
  • 1 prototype mobile monté lors du salon d’Expérimenta en novembre 2015